mardi 14 mars 2017

La parole perdue de Frederic Lenoir et Violette Cabesos

Résumé :
La basilique de Vézelay : une des plus anciennes églises dédiée à Marie-Madeleine, la pécheresse des Evangiles. Dans ce haut lieu de la chrétienté, Johanna archéologue médiéviste tente d'établir la vérité sur les origines controversées du culte de la sainte. Mais la sérénité de la jeune femme est rapidement troublée par une série de meurtres sur le chantier d'un collègue à pompei et l'étrange maladie de sa fille, qui semble inexplicablement liée à ces crimes. Prete à tout pour sauver sa fille, Johanna se lance dans une enquête périlleuse dont la clé pourrait bien être le plus grand secret de l'humanité....

Mon avis :
J'ai découvert ce livre grâce au nouveau défi de DEEDR pour lequel il fallait lire un auteur qui a nos initiales (FL). Il faut dire que j'ai pas eu réellement beaucoup de choix à la médiathèque, heureusement que le résumé de ce roman m'a plu ! Me voilà donc partie un thriller historique !
Au début je n'ai pas été très emballée, submergée par les infos religieuses particulièrement sur la chrétienté et j'ai eu peur que tout tourne autour de l'apologie de Jesus-Christ et des prières...Finalement même si cela reste relativement présent, la religion laisse place à la vie des personnages.

J'ai été surprise de découvrir que les auteurs nous embarquaient dans trois époques différentes. Tout d'abord au 1er siècle après J-C dans la Rome antique, où l'on découvre la famille de Livia qui est chrétienne et qui va être massacrée à cause de leur religion (à l'époque les chrétiens sont très mal vu, amusant quand on sait que le Vatican se trouve au même endroit...). Seule Livia survit, sans famille et alors âgée de 9 ans, Livia devient une esclave. Mais Livia est détentrice d'un secret qu'elle est dans l'incapacité de dévoiler à ses destinataires qui sont morts (les apôtres Pierre et Paul).. On va la suivre durant 15 ans environ, de Rome à Pompei, dans son rôle d'ornatrix ( c'est à dire qu'elle est chargée de la toilette/maquillage/coiffure de sa maitresse ). Nous découvrons avec elle Pompei qui a l'air d'un petit paradis, jusqu'à biensûr l'éruption du Vésuve.

Nous voyageons également au 11e siècle auprès de frère Roman qui est envoyé à Vézelay pour tenter de renouer avec le nouvel abbé, abbé Geoffroi. L'abbé Geoffroi a de grandes ambitions pour son abbaye, rien de moins qu'instauré le culte de Marie-Madeleine... Ce qui fait écho au présent avec l’archéologue Johanna qui fouille justement pour découvrir les origines de ce culte.! Hasard ? Rien n'est moins sûr ! Tout va basculer pour Johanna et sa fille après la visite d'un ami archéologue, Tom, venu se confier suite à un meutre sur son chantier à Pompei. Suite à cette visite, Romane la fille de Johanna passe toutes ses nuits à faire d'affreux cauchemars tout en étant très fiévreuse et sans souvenirs à son réveil... Et si tout était lié ?


J'ai été étonnamment surprise par ce thriller historique,qui mêle à merveille passé et présent. J'ai vraiment eu la sensation d'être à ces époques différentes et de re découvrir Pompéi dans toute sa splendeur ( oui parce que j'ai été sur le site il y a une bonne dizaine d'années !). J'ai été happé par l'histoire de Livia et sa fin tragique, j'ai aimé découvrir le secret du culte de Marie-Madeleine à Vezelay, j'ai souffert pour Romane qui était au martyr toutes les nuits... J'ai aussi été surprise par le dénouement de l'histoire, je n'avais pas deviné l'assassin ! Et un poil frustrée par la fin, car même si la parole perdue a été retrouvé, et bien on ne nous dit rien de rien dessus, quelle déception ! Ah, j'allais oublier de dire que tout est extrêmement bien documenté, je ne sais pas trop quelle est la part de fiction dans tout ça, mais au moins j'aurai appris des choses et cela m'aura rappelé mes cours de latin !

La parole perdue est en faite la suite d'un premier livre "la promesse de l'ange" qui met en scène Johanna au Mont St Michel, même si il y a de nombreuses références à cette aventure précédente, cela ne gâche pas notre lecture, et peut-être que je le lirai par curiosité !


Challenge Emprunts 16/36

1 commentaire:

  1. Je ne connaissais pas du tout et tu m'as vraiment donné envie ! J'adore les romans historique en plus et Hop dans ma Wish
    merci :-)

    RépondreSupprimer