samedi 18 février 2017

Les chroniques du magicien noir T2 La renégate de Trudi Canavan

Résumé :
Lorkin vit désormais au Sanctuaire, où il essaie de comprendre la société des Traîtresses et le fonctionnement de leur magie unique car il les soupçonne de nourrir de sombres ambitions.
De son côté, Sonea continue de chercher le renégat Skellin. Mais l’influence de ce dernier s’étend bien plus loin qu’elle le craignait.
Au Sachaka, Dannyl a perdu le respect de l’élite locale et est préoccupé par l’arrivée du nouvel ambassadeur – un homme qu’il ne connaît que trop bien.
Pendant ce temps, à l’université, deux novices s’apprêtent à rappeler à la Guilde que, parfois, l’ennemi le plus redoutable vient de l’intérieur…


Mon avis:
Un second volet sur le même principe que le premier, les intrigues de nos héros se poursuivent et s'alternent.Désormais Lorkin vit chez les Traitresses depuis quelques mois, il travaille à la salle de soin sous la très haute surveillance de Kalia qui cherche toujours à l'évincer... J'ai trouvé ces passages très intéressants, car on découvre encore plus de choses sur cette communauté. Bien entendu il n'oublie pas la mission qu'il s'est confié, pousser les Traitresses à s'allier avec la Kiralie.
Dannyl quand à lui est un peu laissé pour compte, depuis qu'ils sont revenus sans Lorkin à Avarice. Grâce à son ami l'achaki, il va pouvoir poursuivre ses recherches historiques et partir à la rencontre d'une autre communauté. Ces passages sont loin d'être trépidants, l'auteure insiste plus sur les pensées/ ressentis de Dannyl, malgré cela nous apprenons des choses intéressantes sur le passé.
N'oublions pas Sonea qui est toujours à la recherche du Renégat, nous assistons au retour de Dorrien (son petit beguin d'ado) qui va l'aider dans ses recherches. Mais la Guilde doit aussi faire face à deux novices qui ont appris la magie noire de leur propre initiative et qui apporte son lot de conséquences (meurtres, disparitions etc). Nous suivons ces éléments à travers Lilia qui est une jeune femme assez naive, qui se laisse facilement manipuler mais qui est en même temps très loyale. Malgré sa naiveté, elle m'a bien plu, et on l'a sent murir faut et à mesure.

En bref, La renégate nous apporte son lot d'action, de revirement de situation (autant dire que j'ai hâte de lire la suite) mais aussi de sentiments, les personnages sont toujours aussi intéressants à suivre, ils évoluent.


Challenge Imaginaire 12/24
Challenge Emprunts 10/36

jeudi 16 février 2017

Throwback Thursday livresque #12

BettieRose inaugure un nouveau rendez-vous le Throwback Thursday livresque. Je trouve l'idée très sympa, et je me joins donc à ce nouveau RDV.



Thème de cette semaine : Ocean, montagne, grand air 





Me revoilà pour un TTL après plusieurs semaines d'absence pour un thème qui m'inspire !


Résumé :  Depuis que la population a été divisée, une partie de l’humanité vit sous l’eau, dans la cité d’Atlantia, comme Rio et sa sœur jumelle, Bay. Tandis que les autres sont restés à la surface de la terre. Lorsqu’à l’heure du choix, le jour de ses dix-huit ans, Bay décide d’aller vivre En-Haut, Rio se sent trahie. Car c’est elle qui rêvait depuis toujours du sable et du ciel d’En-Haut. Mais un seul membre par famille est autorisé à partir. Pourquoi sa sœur l’a-t-elle abandonnée sans explication ? Tout en élaborant un plan pour la rejoindre, Rio se confronte au mystère qui entoure la mort de leur mère. Aidée par un garçon troublant, elle aura besoin de tout son courage et de sa persévérance pour découvrir les vérités qu’on lui cache. Sur elle-même, sa famille, mais aussi sur le beau monde d’Atlantia qui s’effrite, et les véritables dangers qui le mettent en péril…

J'avais eu un beau coup de coeur, pour ce roman qui se passe sous l'ocean! Un mode de vie dépaysant ! Et vous quel est votre choix ?

Thème semaine prochaine : Relecture 
 

mardi 14 février 2017

l'âge des miracles de Karen Thompson Walker

Résumé :
Et si nos journées commençaient à s'allonger, d'abord de quelques minutes, puis de plusieurs heures, jusqu'à ce que le jour devienne la nuit et la nuit le jour ?
Une journée d'octobre apparemment comme les autres, l'humanité découvre avec stupeur que la rotation de la Terre a ralenti. Les jours atteignent progressivement 26, 28 puis 30 heures. Tandis que certains voient dans ce changement inexpliqué un signe que la fin est proche et cèdent à la panique, d'autres, au contraire, s'accrochent coûte que coûte à leur routine, comme pour nier l'évidence. En Californie, Julia est le témoin de ce bouleversement, et de ses conséquences sur la communauté, sa famille, et elle-même. Adolescente à fleur de peau, elle entre dans l'âge ou son corps, son rapport aux autres et sa vision du monde changent : l'âge des miracles.


Mon avis :
A la médiathèque, je me suis souvenue que j'avais lu une chronique assez positive pour ce roman, alors je me suis dit pourquoi pas ?
Julia a 11 ans lorsque que commence le ralentissement de la rotation de la Terre, peu à peu les journées s'allongent pour atteindre des summums inimaginables! C'est assez inquiétant de s'en rendre compte comment tout est lié, dès que la Terre se dérègle, tout part en vrille ! Julia nous décrit donc tous les changements qui arrivent : les problèmes de gravités, la végétation qui meurent ainsi que certains animaux comme les oiseaux, des journées en pleine nuit...C'est un tableau assez déstabilisant, Julia nous décrit l'inquiétude de sa mère face à ses changements, commence l'approvisionnement massif mais aussi les problèmes de santé. En effet, tout le monde ne réagit pas de la même manière face à ses changements : perte d'équilibre, évanouissement, insomnie etc...
Malgré tout cela, la vie continue et Julia nous raconte son quotidien au collège. C'est une jeune ado assez solitaire, qui voit sa meilleure amie lui tourner le dos du jour au lendemain et qui est bien trop timide pour tenter d'aller vers les autres. Les étapes de l'adolescence sont bien exploitées, la quête de l'amitié et de l'amour, la découverte du corps qui change mais aussi la rébellion, le questionnement...
Je ne peux pas dire que je me suis très attachée aux personnages, j'ai plutôt été happé par le devenir de la Terre qui ne présage rien de bon...J'espère que cela restera qu'une fiction !!


Challenge Imaginaire 11/24
Challenge Emprunts 9/36

vendredi 3 février 2017

Phaenix T1 Les cendres de l'oubli de Carina Rozenfeld

Résumé :
Anaia a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d'université. Passionnée de musique et de théâtre, elle mène une existence normale. Jusqu'à ce qu'elle fasse cette troublante série de rêves dans lesquels un jeune homme lui parle et constate une mystérieuse apparition de grains de beauté au creux de sa main gauche. Plus troublant encore : deux séduisants garçons se comportent comme s'ils la connaissaient depuis toujours..Bouleversée par ces évènements, Anaia devra souffler sur les braises mourantes de sa mémoire pour comprendre qui elle est vraiment et retrouver son âme soeur.

Mon avis :
Décidément en ce moment j'enchaine de très belles découvertes ! J'ai adoré ce roman, le style est très accrocheur et même si il y a relativement peu d'action j'ai été happée par l'histoire d'Anaia.
Anaia fait de drôles de rêves, où elle rencontre une silhouette lumineuse dans une tour abandonée, cette silhouette n'attend que son retour...Ses rêves sont de plus en plus fréquents et la laisse un peu incrédule, que signifie-t-il ? En parallèle elle fait sa rentrée à la fac, où elle retrouve une amie d'enfance de vacances, Garance. Elle est très soulagée lorsqu'elle apprend qu'elle suive le même cursus. Garance va se réveler être une très bonne amie, à l'écoute de ses doutes mais aussi à la fois pragmatique. Elle m'a bien plu.
 Puis, elle fait la connaissance de deux jeunes hommes, lorsqu'Eidan fait sa rentrée dans l'histoire j'ai eu comme un flash back quand Bella voit Edward la première fois, ça m'a fait la même impression ! On sent tout de suite qu'il est mystérieux et qu'il en sait plus qu'il ne veut bien en dire. Mais il m'a vite plu, contrairement à Enry où j'ai vite senti qu'il y avait anguille sous roche...

Ce roman laisse une belle place à la musique , que ce soit classique ou rock.L'auteure nous a même fait une playlist des titres qu'elle évoque. J'en ai écouté quelqu'unes c'était très agréable. Anaia est une violoncelliste remarquable, et grâce à Eidan elle va ouvrir ses horizons et prendre davantage confiance en elle.
Ce premier tome tourne principalement autour de ses rêves et des changements qui s'opèrent en elle (forte chaleur, apparitions de grains de beauté), elle doit chercher à comprendre ce qu'il lui arrive ou à se souvenir tout simplement... même si il y a peu d'action, on sent bien un certain suspens.Il se passe quelque chose et on hâte qu'elle le découvre ! Je lirai la suite avec grand plaisir !


Challenge Imaginaire 10/24
Challenge Emprunts 6/36

mercredi 1 février 2017

Bilan Janvier 2017


Ce mois de janvier a été riche en lectures, beaucoup d'imaginaire ! Et j'ai quasiment tout chroniqué pour une fois ! J'en profite pour vous rappeler que j'ai crée une newsletter, alors n'hésitez pas à vous inscrire pour ne rien rater de mes publications ! J'ai par contre un peu moins tenu le TTL, j'essairai de faire mieux en février !

Ce mois-ci j'ai lu :
- Le cycle des robots T1 Les robots d'Isaac Asimov, chroniqué. A travers ce livre on voit l'avancée de la robotique ce qui a terme devient peut-être dangereux. Asimov est un des auteurs classiques qu'il m'était possible de découvrir dans le cadre de mon challenge imaginaire
- Autour du monde avec Tante Mame de Patrick Dennis, non chroniqué. Je ne l'ai pas lu jusqu'à la fin d'un par manque de temps et de deux je n'étais pas plus emballée que ça.
- Nos années sauvages de Karen Joy Fowler, chroniqué. Découvert dans le cadre du Défi Jaune de DEEDR, une belle découverte ! Je ne m'attendais pas à une histoire pareille, à lire !
- Georgina Kincaid T1 Succubus Blues de Richelle Mead, chroniqué. J'ai beaucoup aimé ce premier tome, de la bit-lit ça me change un peu ! J'ai réservé le 2eme tome !
- Sous un ciel d'été de Nora Roberts, non chroniqué. 3 romances différentes, j'ai bien aimé la première mais alors j'ai un peu déchanté à la seconde ou j'ai compris que le même schéma recommencait (folle attirance, mais je ne veux pas ceder etc...), dommage car c'était sympa sinon.
- Les chroniques du magicien noir T1 la mission de l'ambassadeur de Trudi Canavan, chroniqué. Là aussi j'ai bien aimé ce premier tome, et de retrouver les personnages de la trilogie précédente.
- Harry Potter et l'enfant maudit de JK Rowling et Jack Thorne chroniqué. Coup de coeur! Quel joie de retrouver cet univers que j'aime tant ! Lu aussi pour le Défi Jaune de DEEDR
- Je suis l'homme le plus beau du monde de Cyril Massarotto, non chroniqué. J'ai moins accroché avec celui qu'avec Dieu est un pote à moi, mais cela ne m'a pas empêché de le lire en quelques heures.
- La quête d'Ewilan T4 Les plateaux d'Astariul (BD) de Pierre Bottero, Lylian. Coup de coeur pour les illustrations qui sont splendides ! Et quel plaisir de revivre leurs aventures en dessins !

Challenge Imaginaire 9/24
Challenge Emprunts 5/36
Défi DEEDR 3 livres sur le thème Jaune (dont BD lu en décembre)


Mes prochaines lectures :
- Le secret de l'inventeur T1 Rebellion d'Andrea Cremer
- Les cendres de l'oubli T1 Phaenix de Carina Rozenfeld
- Anno Dracula de Kim Newman
- L'âge des miracles de Karen Thompson Walker

Ma PAL s'agrandit :


Côté Films/Série :
Très beau film, émouvant

Comédie sympathique à Hawai

Film sur la brigade des mineurs, à voir !

Elle me fait rire cette série, c'est fou tout ce qui arrive à ses femmes de ménages !

Elle me plait beaucoup cette nouvelle série !

Pretty woman, toujours aussi chouette !

Et vous quel est votre bilan ? J'vous souhaite de belles lectures pour février !


La quête d'Ewilan T4 Les plateaus d' Astariul de Pierre Bottero, Lylian, Laurence Baldetti

Résumé :
Sains et saufs, Camille, Salim et leurs compagnons atteignent finalement la capitale de l'Empire de Gwendalavir. Envoûtante, la magnifique Al-Jeit offre aux aventuriers un repos bien mérité au sein des mille merveilles que ses rues abritent. En rencontrant l'Empereur, Camille prend pleinement conscience du rôle qu'elle doit tenir dans la guerre qui oppose les humains aux terribles Ts'liches. Mais alors que tout s'annonce bien pour la suite du voyage, un conflit de pouvoir opposant Edwin et Camille met le groupe en péril. La mort se rappelle au bon souvenir des compagnons de la jeune Alavirienne. Lorsque commence enfin le long périple qui va mener le groupe jusqu'à la cité perdue d'Al-Poll, chacun reprend espoir. C'est alors que s'étendent devant les aventuriers les immenses et mornes plateaux d'Astariul, territoire désolé et lugubre ou semble habiter la mort elle-même...

Mon avis :
Vous connaissez mon amour pour Pierre Bottero, mon auteur jeunesse préféré. J'ai bien entendu adoré la quête et le monde d'Ewilan, alors quand la première BD est sorti en 2013 je n'ai pas pu résister de me replonger dans cette fabuleuse histoire sous forme de BD. Quel plaisir de voir nos personnages, ces paysages somptueux, de replonger corps et âme dans leurs aventures !
Le découpage des BD n'est pas le même que la trilogie, avec cette 4eme BD nous sommes toujours dans le premier tome. Et c'est tant mieux, ainsi rien n'est perdu ! Nos héros arrivent donc à Al-Jeit, la capitale où l'Empereur va décider de la suite de leurs aventures. Ewilan tient à tout prix que chacun est le droit de poursuivre l'aventure s'ils le souhaitent...
Je ne vais pas en dire beaucoup plus, je suis certaine que vous avez déjà lu la quête d'Ewilan n'est ce pas ? Je vous mets trois pages que je trouve magnifique, les dessins sont vraiment superbes !

Al-Jeit Magnifique non ?

La Dame


Challenge Imaginaire 9/24


dimanche 29 janvier 2017

Harry Potter et l'enfant maudit de J.K. Rowling, Jack Thorne et John Tiffany

Résumé :
Etre Harry Potter n'a jamais été facile et ne l'est pas davantage depuis qu'il est un employé surmené du ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus Severus, doit lutter avec le poids d'un héritage familial dont il n'a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.

Mon avis :
A sa sortie j'ai évité de lire trop de chroniques afin de garder l'effet de suprise. Mais je savais que les avis étaient assez mitigés, certains adorent, d'autres détestent.  Le mieux est de se faire sa propre opinion ! Et j'ai A-DO-RE retrouver Harry et ses amis, de découvrir leurs enfants ! C'est magique de retourner dans cet univers tellement cher à mon coeur!

Au début j'ai trouvé un peu déstabilisant le côté théâtral, mais je m'y suis vite habituée. C'est une lecture encore plus rapide puisqu'il n'y a pas de description (malgré quelques didascalies). Si l'occasion se présente, j'aimerai voir la pièce...je suis intriguée par la façon dont les sorts peuvent être représentés sur scènes!

Enfin, revenons-en à nos moutons, euh à nos sorciers ! La pièce s'ouvre avec l'épilogue du dernier tome, ce qui nous permet de suivre nos héros à partir de ce moment-là. Albus s'inquiète pour sa première rentrée à Poudlard, il ne va pas vraiment se sentir à son aise dans l'école.Et seul son ami Scorpius (fils de Drago) lui apporte du réconfort. Car Albus vit mal la notoriété de son père, clairement d'être son fils. On sent tout de suite que les relations entre Harry et Albus sont compliqués, beaucoup d'erreurs sont faites... ça m'a plu qu'ils aient des différents, c'est crédible. Et puis Albus veut faire ses preuves, montrer de quoi il est capable...et il décide alors de mettre son grain de sel dans le passé...
Alors là j'ai aimé ces retours dans le passé, de revivre certaines scènes qui sont même inédites en réalité, et j'ai aussi aimé les bouleversements que cela entrainent dans le présent. J'ai trouvé cela bien emmené, même si certains éléments peuvent paraitre un peu gros.
J'ai beaucoup aimé Scorpius, très intelligent, il comprend vite ce qu'il se passe et les enjeux que cela entraine, alors que c'est un peu moins le cas pour Albus. Et c'est beau que les enfants de Harry et de Drago deviennent amis, quand on connait leur passé respectif ! Quoique là aussi, du changement arrive...

Bon bref, vous l'aurez compris, j'ai aimé replonger dans cet univers, j'y ai retrouvé les même émotions : l'amusement, la surprise, l'émotion, la crainte... Une pièce à lire juste pour le plaisir.

En Lecture commune avec ma copine Maud.

Challenge imaginaire : 8/24