dimanche 29 janvier 2017

Harry Potter et l'enfant maudit de J.K. Rowling, Jack Thorne et John Tiffany

Résumé :
Etre Harry Potter n'a jamais été facile et ne l'est pas davantage depuis qu'il est un employé surmené du ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus Severus, doit lutter avec le poids d'un héritage familial dont il n'a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.

Mon avis :
A sa sortie j'ai évité de lire trop de chroniques afin de garder l'effet de suprise. Mais je savais que les avis étaient assez mitigés, certains adorent, d'autres détestent.  Le mieux est de se faire sa propre opinion ! Et j'ai A-DO-RE retrouver Harry et ses amis, de découvrir leurs enfants ! C'est magique de retourner dans cet univers tellement cher à mon coeur!

Au début j'ai trouvé un peu déstabilisant le côté théâtral, mais je m'y suis vite habituée. C'est une lecture encore plus rapide puisqu'il n'y a pas de description (malgré quelques didascalies). Si l'occasion se présente, j'aimerai voir la pièce...je suis intriguée par la façon dont les sorts peuvent être représentés sur scènes!

Enfin, revenons-en à nos moutons, euh à nos sorciers ! La pièce s'ouvre avec l'épilogue du dernier tome, ce qui nous permet de suivre nos héros à partir de ce moment-là. Albus s'inquiète pour sa première rentrée à Poudlard, il ne va pas vraiment se sentir à son aise dans l'école.Et seul son ami Scorpius (fils de Drago) lui apporte du réconfort. Car Albus vit mal la notoriété de son père, clairement d'être son fils. On sent tout de suite que les relations entre Harry et Albus sont compliqués, beaucoup d'erreurs sont faites... ça m'a plu qu'ils aient des différents, c'est crédible. Et puis Albus veut faire ses preuves, montrer de quoi il est capable...et il décide alors de mettre son grain de sel dans le passé...
Alors là j'ai aimé ces retours dans le passé, de revivre certaines scènes qui sont même inédites en réalité, et j'ai aussi aimé les bouleversements que cela entrainent dans le présent. J'ai trouvé cela bien emmené, même si certains éléments peuvent paraitre un peu gros.
J'ai beaucoup aimé Scorpius, très intelligent, il comprend vite ce qu'il se passe et les enjeux que cela entraine, alors que c'est un peu moins le cas pour Albus. Et c'est beau que les enfants de Harry et de Drago deviennent amis, quand on connait leur passé respectif ! Quoique là aussi, du changement arrive...

Bon bref, vous l'aurez compris, j'ai aimé replonger dans cet univers, j'y ai retrouvé les même émotions : l'amusement, la surprise, l'émotion, la crainte... Une pièce à lire juste pour le plaisir.

En Lecture commune avec ma copine Maud.

Challenge imaginaire : 8/24

Aucun commentaire:

Publier un commentaire